Ne jouez pas votre avenir sur un coup de dés!
Ces 5 conseils pourraient changer votre vie.

1. Avisez l’employeur au moment de l’incident

Premièrement, dès l’instant où vous vous blessez, même si cela ne vous paraît pas si grave, ne prenez aucune chance. Avisez votre employeur la journée même et rédigez un rapport écrit de l’incident.

2. Consultez le médecin et faites-lui remplir le formulaire médical de la CNESST

Ensuite, même si voir un médecin représente parfois une démarche ardue, n’attendez pas. Dès la blessure, consultez et demandez au médecin de remplir le formulaire médical de la CNESST.

3. Faites-vous accompagner par un représentant expérimenté en CNESST dès le départ

D’abord, savez-vous comment préparer et présenter votre dossier devant la CNESST ou le TAT ? Ensuite, connaissez-vous les étapes pour acheminer votre dossier? Plus vous serez accompagné tôt dans vos démarches, meilleures seront vos chances d’obtenir une réponse favorable. Ainsi, vous éviterez les désagréments des contestations et de la conciliation. Demandez conseil dès le début !

4. Si vous devez contester, contestez dans les délais

D’abord, connaissez-vous les délais pour contester une décision de CNESST ? Puis, savez-vous comment rédiger une contestation ainsi que les informations qui doivent s’y trouver? S’il est vrai que la contestation paraît simple à première vue, sachez que chaque petit détail fait une différence au moment de la révision. C’est pourquoi se faire accompagner peut avoir un impact sur le reste de votre vie.

5. Faites-vous représenter au tribunal administratif

Connaissez-vous les règles de preuve et procédures à suivre au Tribunal administratif du travail? Savez-vous qu’une décision du TAT est finale et sans appel? Si vous vous représentez seul, une erreur peut avoir des conséquences négatives pour le reste de votre vie, car seul ou non, la loi ne fait pas de passe droit.